[Croatie 2010] Brac - Dubrovnik

Samedi 12 juin, le réveil sur Brac est tôt, une longue journée nous attend. Après un petit déjeuner copieux dégusté en bord de mer, la navette vient nous récupérer devant l'appartement loué. En attendant l'embarquement de passagers sur un vol commercial, on prépare notre plan de vol au bar de l'aéroport. La nav sera des plus simples :



Holding toujours aussi bien huilé, on se partage les tâches entre nous : taxe, météo, dépôt de plan de vol et préparation des machines.


Brac Airport

Filipo assure cette branche avec Yvon en place avant droite. Je ne connais pas suffisamment la machine et le décollage est plutôt chaud. Je laisse la main à Yvon à la rotation. Le vent est particulièrement de travers, des rabattants en bout d'une piste en montée et pas excessivement longue.

Désormais en l'air, je reprends les commandes. Ce terrain est assez extraordinaire sur un plan aéronautique. Nous voilà en route pour Dubrovnik. Nous passons les îles encore nombreuses dans ce secteur. La Croatie compte 1085 îles de toutes tailles et ces dernières sont plutôt importantes...

Mike Sierra s'élance derrière nous. Nous avons décidé de faire un vol en patrouille, c'est la raison pour laquelle je maintiens 90 kt au badin pour les attendre.

 




On décide de faire un 360 de retardement afin que Mike Sierra puisse nous rattraper. On effectue la manœuvre au dessus de Korkula. On communique sur COM 2 sur la fréquence 123.45 avec l'autre appareil.


Mike Sierra nous rattrape, stabilise 1500 ft et 85 kt au pilote auto. Nous les rattrapons et Yvon prend les commandes à gauche pour effectuer la manœuvre ... la vidéo en fin d'article présente la chose.

 

 

Après plusieurs minutes en formation,  nous nous séparons à bonne distance et poursuivons notre route. Je reprends les commandes. Nous obtenons la clearance pour effectuer un tour de ville de Dubrovnik à 1500 pieds. C'est SPLENDIDE !

 



Mike Sierra effectue le même tour de ville que nous, 500 ft plus bas.



Terrasse du café où nous serons installés quelques heures plus tard matérialisée par la flèche rouge (Cliché de droite)



Le tour de ville terminé,  on passe avec la Tour qui nous annonce numéro en finale. A ce moment très précis, une lourde émotion envahit mon esprit. En effet, vingt trois ans plus tôt, j'étais déjà assis dans un avion sur cette même finale, alors enfant, et si j'avais pu imaginer un jour revenir ici en place gauche d'un appareil, je ne l'aurais jamais espéré.



Désormais en courte, la piste de 3000 mètres est relativement simple à négocier. Vitesse contrôlée, on dégage par la brettelle où nous attends déjà le Follow Me. Au parking, voilà nos deux appareils parkés, et sommes désormais prêt à prendre le minibus pour sortir du terminal.


Treize heures trente, deux taxis nous amènent à notre appartement, situé à Cavtat. Petit village de bord de mer situé à l'autre bout du golfe de Dubrovnik. Installés, on prend une demi heure pour manger un toasted sandwiches et un p'tit café. Entre temps, Robert notre chef pilote, prend les tickets de bateau pour rejoindre la ville de Dubrovnik ...




En fin de soirée, un p'tit détour sur la plage avant de penser déjà au retour demain matin ...


Dubrovnik en face de nous