Pilote lâché en vol de nuit

Vendredi 09 décembre 2011
Arrivée dans les locaux de l'aéroclub Vauclusien vers 18h30, je discute un moment avec les pilotes présents ce soir. Patrice m'annonce que ce soir, au programme se sera du solo. Le vol s'articulera en deux parties : tour d'Avignon par Novembre Alpha, Whisky et tours de pistes à base de complets et de toucher.
Carnet de vol signé par l'instructeur,  je file sur le tarmac pour effectuer ma prévol extérieure. Me voilà installé dans le Cessna 152 de ce soir, le Novembre Sierra. Mise en route, le temps que le moteur chauffe, je fixe mon appareil photo numérique sur le scratch du tableau de bord, qui en principe permet de fixer un GPS ou tout autre équipement externe. J'ai opté pour un APN ce soir, afin de tester son comportement en vol de nuit. L'intérêt majeur de cet engin est qui filme en haute résolution, 1280x720 pixels. Pour faire ressortir les petites loupiotes, ça devrait être sympa.
.
Bref, la tour m'autorise au roulage puis à m'aligner piste 35. Ce soit ça devrait être calme, pas l'ombre d'une machine dans la CTR d'Avignon. Je décolle dans l'axe, à la rotation, œil rivé sur l'horizon artificiel pour prendre mes 10° de montée, le badin confirme. Je tire droit sur l'île de la Barthelasse, en montée à 2000 ft. Vol de nuit oblige, je me donne un peu plus d'eau sous la quille, surtout que ce soir la météo est bonne mais pas excellente comme celle d'hier soir. Un léger voile de brume est présent, le point de rosée est inférieur à trois degrés à la température ambiante, et le TAF annoncé pour 21h locale annonce de la brume avec une baisse de la visibilité à cinq kilomètres. Déjà en venant en voiture toute à l'heure, j'avais remarqué de légers halos autour des lampadaires qui jouxtent la route.

J'effectue mon tour d'Avignon, à deux milles pieds, punaise, c'est un véritable régal ... j'en profite pour effectuer quelques clichés à la volée sans chercher à cadrer :



Le Pontet - au premier plan, la maison d'arrêt





On reconnait la place de l 'horloge et la rue de la République éclairées


Le tour de la ville effectuée, je m'annonce à Whisky pour un retour installations. Je choisi une intégration piste 35 main gauche car les suivantes seront des mains  droites en tour de piste standard. Première finale, j'annonce un complet. Pleins volets, je pose à 60 kt. Un 180°, je remonte la piste. J'en profite pour allumer l'appareil photo fixé sur le TDB, et déclenche l'enregistrement vidéo. Se sera donc le décollage visible ci dessous.

Je décolle piste 35, et suis la procédure maintes fois détaillées avec Patrice. De nouveau en finale, pleins volets, je me pose sous l’œil de l'objectif de l'APN. Je freine, et une fois la vitesse contrôlée, effectue un demi tour sur la piste pour la remonter. Je coupe l'enregistrement vidéo. Après un ultime décollage, se sera deux tours de piste avec un toucher.

Dernière vent arrière,  je rallume l'enregistreur vidéo, histoire de capter deux atterrissages car pas certain du rendu final. Je m'annonce en base, je suis numéro un. Je vais poser court, un trafic en charlie va remonter la piste pour un VFR à destination de Rennes. Courte finale, pleins volets, 60 kts, je pose juste après le seuil décalé, et contrôle ma vitesse avant le taxiway charlie. Autorisé à faire un ultime demi tour sur la piste, je regagne le parking club via bravo.

J’étouffe le moteur après quarante cinq minutes de vol, un tour de ville suivi de trois complets et d'un touch and go. Ça donne envie de repartir et aller grenouiller plus loin, mais ça on le réserve pour la semaine du 20 décembre avec une navigation prévue pour Lyon, qui devrait marquer la fin de la formation vol de nuit.
.

Sélectionner 720P pour profiter de la vidéo en Haute Définition