Action préliminaire au vol

Petit rappel réglementaire concernant la préparation de vos vols :
"Avant d'entreprendre un vol, le pilote commandant de bord d'un aéronef prend connaissance de tous les renseignements disponibles utiles au vol projeté. Pour les vols hors des abords d'un aérodrome et pour tous les vols IFR, l'action préliminaire au vol comprend l'étude attentive des bulletins et prévisions météorologiques disponibles les plus récents, en tenant compte des besoins en carburant et d’une solution alternative , au cas où le vol ne pourrait pas se dérouler comme prévu." RDA § 2.3.2 (https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier/texteregle/RDA_complet_191208.pdf)

Il faut donc prévoir un terrain de dégagement pour tout vol VFR. Ne pas oublier que pour de nombreuses raisons (météorologique, indisponibilité de la piste...), même lors d'un vol local dans la CTR, un déroutement sur le terrain de dégagement pourra être envisagé ("solution alternative").
Ainsi, même pour un petit vol local, l'emport d'une documentation minimale est impérative (Carte VAC, carte 1/500 000, ...).

Concernant l'emport de carburant le guide VFR précise : (https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier/texteregle/Guide%20VFR%20Mars%202009%2001.pdf)

"3.1.3 Le commandant de bord doit s'assurer avant tout vol que les quantités de carburant, de lubrifiant et autres produits consommables lui permettent d'effectuer le vol prévu avec une marge acceptable de sécurité.
En aucun cas ces quantités ne doivent être inférieures à celles nécessaires pour :
- atteindre la destination prévue compte tenu des plus récentes prévisions météorologiques, du régime et de l'altitude prévus, ou à défaut, les quantités nécessaires sans vent majorées de dix pour cent ;
- et poursuivre le vol au régime de croisière économique :
- en vol VFR de jour pendant vingt minutes, excepté les ULM et les aérostats ;
- en vol VFR de nuit, pendant quarante-cinq minutes, quel que soit le type d'aéronef.

3.1.4 Nul ne peut entreprendre un vol local au voisinage de son lieu de départ si ne sont embarquées les quantités de carburant nécessaires pour voler :
- en VFR de jour, pendant trente minutes ;
- en VFR de nuit, pendant quarante-cinq minutes.
"

Il faut à cela inclure le carburant nécessaire à la solution alternative...